Hébergeurs partenaires de AIRbnb : évolution de la collecte de la Taxe de Séjour

Airbnb Taxe de séjour

Évolution de la collecte de la Taxe de Séjour

A compter du 1er juillet 2018, comme la loi le lui permet,  la plate forme de réservation AIRbnb va collecter et reverser la taxe de séjour sur la base de 0.65€/nuit/personne (tarif non classé).

En votre qualité d’hébergeur, vous êtes répertorié dans la base de données de taxe de séjour du Massif du Sancy et vous devrez continuer à effectuer une déclaration de taxe de séjour pour toutes les locations que vous effectuez en direct (hors plate forme de réservation).

  • Cas 1 – vous êtes partenaire d’AIRBNB et votre hébergement est « non classé »
    Vous devrez effectuer pour chaque période une déclaration pour les locations que vous avez pu faire hors plate forme (ou à ZÉRO si pas de location directe).

 

  • Cas 2 –  vous êtes partenaire d’AIRBNB en ligne et que votre hébergement est « classé »
    Vous devrez collecter et reverser la taxe sur les locations directes mais aussi collecter et reverser la différence de taxe de séjour entre la taxe perçue par AIRbnb et la taxe correspondant au classement de votre hébergement.
    Exemple : sur la base d’un séjour de 7 nuits pour 2 personnes pour un hébergement classé 3*,  le tarif de taxe de séjour = 1,00 €
    Taxe perçue et versée par AIRbnb = 7*2*0,65=9,10 €
    Taxe à percevoir et reverser par le propriétaire (différence entre 1€ et 0,65€) = 7*2*0,35 = 4.90 €
    Total taxe réglée par le client = 7 nuits *2 personnes 1,00 € = 14,00 €

ATTENTION :
AIRbnb ne tient  pas compte des cas d’exonération, notamment des mineurs mais contrairement à ce qui est annoncé par AIRbnb, aucun remboursement ne sera fait par les collectivités qui ne disposeront d’aucun moyen de contrôle (la taxe reversée par AIRbnb sera globale et non nominative).

Cette mesure pourrait à terme concerner d’autres plateformes numériques de réservation. Nous vous tiendrons informé si des évolutions de règlementation entrent en vigueur.